comment préparer son entretien d'embauche en anglais ?

Préparer son entretien d’embauche en anglais

Sommaire

L’entretien d’embauche est une étape obligatoire pour trouver du travail. C’est un exercice compliqué et qui demande de la préparation et une méthodologie particulière. Si en plus c’est un entretien d’embauche en anglais, cela peut être encore plus compliqué puisque ce n’est pas votre langue maternelle.

Il existe plusieurs manières de se préparer et les recruteurs sont très vigilants à certains aspects. Nous vous expliquons donc comment réussir l’entretien avec la bonne préparation et les outils adéquats.

Evidement apprendre l’anglais et parler “fluent english” en quelques jours est impossible mais il y a des astuces pour s’en sortir et décrocher le poste. Vocabulaire, questions réponses et préparation personnel, nous vous expliquons comment performer et pallier aux barrières de la langue.

Préparation de l’entretien d’embauche

Se préparer à un entretien d'embauche

La clef pour réussir son entretien est la préparation, un candidat souhaitant avoir l’emploi ne doit pas y aller sans un minimum d’organisation. Certains points son incontournables et les recruteurs cherchent des compétences bien précises dès lors l’entretien d’embauche. Ils cherchent la perle rare et pour cela il faut se distinguer de la concurrence.

Se renseigner sur l’entreprise

Tout d’abord, l’une des premières questions que l’on va vous poser est “Qu’est ce que vous connaissez de l’entreprise ?”. Ici, le but étant de savoir si vous vous êtes renseigner et par la même occasion savoir si vous êtes motivés. Postuler à une offre d’emploi sans connaître l’entreprise est souvent éliminatoire.

Il va donc falloir aller chercher des informations sur l’entreprise. Il n’est pas nécessaire de tout connaître mais au moins ces composantes :

  • L’activité de l’entreprise : ce qu’elle fait réellement. Si elle a plusieurs activités, sa spécialisation etc.
  • Le marché dans lequel elle évolue. Quels sont les acteurs importants du marché ? Les actualités du secteurs etc.
  • La date ou l’année de création de l’entreprise et son histoire.
  • Les dirigeants actuels.
  • Le chiffre d’affaires si possible.
  • Où est implantée l’entreprise (marché local, national, continental ou international).
  • Les dernières actualités : ce qu’elle fait sur les réseaux sociaux, scandales, changements etc.

Mémoriser la fiche de poste

Utiliser la fiche de poste ou l’offre d’emploi peut être très utile. Elles nous informent ce que cherche le recruteur et les besoins de l’entreprise. Lors de l’entretien il va falloir que vous vous vendiez pour plaire au recruteur, grâce à la fiche de poste vous savez comment lui plaire.

Préparer son argumentaire passe par la présentation de soi. Pour cela, il vous faut reprendre la fiche de poste et déterminer quels sont les points importants de cette dernière. Lorsque vous les avez identifiés, essayez de faire des liens avec vos propres expériences professionnelles et incorporez ces liens dans votre argumentaire. Le recruteur va reconnaître naturellement des correspondances avec le job et ses besoins en recrutement.

Exemple : La fiche de poste indique qu’il faut maîtriser la suite Microsoft.

Alors vous pouvez dire que grâce à l’une de vos expériences vous maîtrisez des outils informatiques comme la suite Microsoft etc.

Arriver organisé pour son entretien

Il ne faut pas arriver les mains dans les poches lors de son entretien. Amener deux exemplaires de votre CV pour vous et le recruteur ou pour anticiper la présence de deux recruteurs. Il est conseillé de prendre également des notes, un stylo, des lettres de recommandation, une feuille pour noter les diverses informations que va vous donner le recruteur. Cela prouve aussi une certaine organisation, de la rigueur et de la détermination de votre part qui est très généralement apprécier pour décrocher un poste.

Apprendre l’anglais adéquat pour son entretien

Apprendre l'anglais

Avoir un entretien en anglais n’est en soit pas une chose facile pour les personnes n’étant pas bilingue. Cela procure beaucoup de stress et d’appréhension. Cependant, il y a certaines techniques pour faciliter la réussite de l’entretien en anglais et devenir meilleur. L’organisation et la préparation y sont encore plus intense qu’un entretien en français.

Préparations des questions-réponses du recruteur

Pour la plupart des entretiens, les questions des recruteurs sont prévisibles. Il faut alors utiliser cet atout pour prouver à la personne que vous êtes le profil parfait pour le job et que votre maîtrise de l’anglais est véridique, même si ce n’est pas toujours le cas.

Il vous suffit donc d’identifier ces questions et de préparer à l’avance les réponses. Voici une liste de questions qui ressorte le plus :

  • Tell me about yourself.
  • Why should I hire you ?
  • Why are you applying for this job ?
  • Do you prefer working by yourself or on a team ?
  • What are your plans for the future ?
  • Describe your previous jobs.
  • What are your weaknesses and your strenghts ?

Ces questions reviennent à chaque fois, il y en a d’autres bien sûr. A vous d’identifier lesquelles seront posées suivant l’entreprise ou le poste. A noter que les questions-réponses sont valables pour tous les entretiens et pas seulement ceux en anglais.

Vocabulaire et expressions en anglais à apprendre

Le vocabulaire professionnel est important à maîtriser en anglais si vous passer un entretien. Pour exprimer un souhait, poser une question ou répondre à une question, il vous faut un minimum de vocabulaire et d’expressions. Les recruteurs qui font passer des entretiens en anglais veulent aussi tester votre niveau de la langue et il faut leur montrer que vous pouvez tenir une conversation professionnelles.

Si vous avez des difficultés en anglais, pas de panique, une astuce est envisageable, apprendre ! Oui, comme en français le jargon professionnel ne dépasse pas les 400 mots utilisés dans une conversation. Le but étant de les apprendre et connaître les expressions les plus répandues pour les utiliser ou répondre aux questions. Certains ouvrages sont notamment disponibles pour apprendre ces mots.

Faire des simulations d’entretien en anglais

Il n’y a pas de secret, quelque soit la langue, il faut s’entraîner pour performer à l’anglais. Convaincre à l’oral est une tâche parfois difficile, pas tout le monde n’est à l’aise à l’oral.

Le plus simple pour s’entraîner reste de faire des simulations. Exercez vous et imaginez que vous êtes à l’entretien. Essayez de répondre aux questions que vous avez sélectionné, vendez-vous, cela permettra aussi de vous imprégner de l’anglais. Habituez vous à prononcer les mots difficiles en anglais. Vous pouvez également vous rajoutez un peu de pression en le faisant devant vos proches.

Vous n’êtes pas obligé d’apprendre votre texte par cœur car cela se verra mais simplement savoir quoi dire au bon moment.

A ne pas oublier lors de son entretien d’embauche

En ce qui concerne le marché du travail, la concurrence est souvent très forte. Malgré les expériences professionnelles, les formations, les qualités, les compétences, les cv et les lettres de motivation de chacun, ce sont souvent les détails qui permettent d’obtenir un nouveau travail. Lorsque vous postulez à une offre d’emploi, assurez vous de ne rien oublier. Voici quelques conseils qui vous permettrons, peut-être, de devancer les autres candidats.

Conseils sur la tenue vestimentaire

La tenue vestimentaire a un rôle prépondérant dans un entretien d’embauche. En effet, c’est la première impression qu’a un recruteur de vous. Il vous jugera directement et pour ne pas que cela compromette vos chances d’être pris, il faut suivre quelques règles.

Suivant le poste recherché adapté votre style vestimentaire. Il ne faut ni que cela soit trop décontracté, ni trop habillé. Par exemple, dans le secteur de communication ou tout autre emploi créatif, il faut rester soigné mais il est possible de faire des écarts, dans les secteurs de la banque, des assurances, de l’immobilier, les tenues très classiques et professionnelles sont de mises. A l’inverse, dans les start-ups le style décontracté est vivement conseillé.

Vous pouvez consulter plus d’information sur le sujet ici.

Langage verbal et corporel lors de l’entretien

D’après les résultats des études de Mehrabian, la communication est influencée à 55% par le langage non verbal, 38% par l’intonation et seulement à 7% par les mots. De ce fait, lors d’un entretien en anglais, il est très important de s’appliquer sur son paraître.

En effet, énormément de personnes ratent un entretien à cause de leur langage corporelle. Si vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté voici quelques astuces à suivre pour obtenir ce que vous voulez :

  • Ne surjouez pas vos expressions, il faut trouver l’équilibre et se contrôler pour ne pas paraître trop introverti et ni trop extraverti.
  • Tenez vous droit.
  • Essayez de dupliquer la posture de votre interlocuteur
  • Faites attention aux bras, aux jambes et aux mains. Restez décontracté, les mains posées sur la table, décroisez les jambes, ne croisez pas les bras.
  • Regardez le plus possible le recruteur

Astuces pour réussir son entretien

Les derniers conseils à apporter sont d’ordre de la logique mais que l’on oublie très souvent avec le stress d’un entretien en anglais.

Tout d’abord ne jamais être ne retard à l’entretien d’embauche. Cela vous disqualifierait directement.

Soyez toujours poli, parfois il est facile d’oublier un “bonjour”, “merci” etc. Le vouvoiement est fortement conseillé et il faut de préférence s’assoir quand on y est invité.

Ne pas jouer avec son stylo car cela peut provoquer un agacement du recruteur. C’est aussi un signe de faiblesse.

Ne jamais parler négativement de son ancien ou actuel employeur.

Dans un soucis de faire bonne impression, les vacances et le salaire sont moyennement appréciés. Même si de plus en plus de recruteur sont à l’aise avec la notion de salaire dans l’entretien d’embauche.

Dernier point sur le langage, il faut à tout prix éviter de jurer ou d’utiliser des expressions trop familières.

Voilà ! Vous savez maintenant comment bien préparer son entretien d’embauche en anglais, en espérant que vous ayez le poste que vous rêvez !

Connexion